Bienvenue à Grazay


Situation

Au cœur de la Mayenne (53)

La commune de Grazay se situe dans le Pays de Mayenne à 4,5 km au nord de Jublains, à égale distance de Bais et de Mayenne. Elle est implantée sur un plateau incliné dont le point culminant est la Butte du Fay (216 m). Son point le plus bas se situe au lieu-dit "Lillavoix" près de la rivière de l'Aron (129 m).

 

Commune de 623 habitants au recensement de 2014, Grazay est située dans le Nord-Est de la Mayenne, dans l’arrondissement de Mayenne et dans le canton de Mayenne-Est. Grazay se localise sur l’axe Le Mans-Mayenne, à environ 35 Km de Laval et à mi-chemin entre Mayenne et Bais dont la commune est distante de 10 Km. Commune de forme ovale (5 Km d’Ouest en Est et 4 Km du Nord au Sud), Grazay s’étend sur 1697 ha et est bordée par les communes de Marcillé-la-Ville, La Chapelle-au-Riboul, Jublains, Hambers et Aron.


Histoire

Grazay

L’origine du nom de la commune de Grazay proviendrait des carrières de grès ou de granit qui ont autrefois fourni les moellons et pierres de taille employées dans la construction des maisons du secteur. Grazay, du latin "Graciocus" a dû s’écrire successivement Grésé, Grazé, Grazai, Grazay, Grazay-le-bois puis à nouveau Grazay. 

 

Le Chemin Montais

La commune est traversée par ce qui fut un important chemin médiéval de pèlerinage appelé à l'époque, "le grand chemin montais". Ce chemin part du Mans pour arriver jusqu'au Mont-Saint-Michel. Il aborde la Mayenne à Saint-Pierre-sur-Orthe et la quitte à Landivy. Il passe par Bais, Grazay, Aron et Mayenne. Il traverse la commune de Grazay d’Est en Ouest, longeant la partie Nord du bourg, passant au-dessus de l’étang du Bois et devant le Lavoir de la Mère Dieu.

 

Le Lavoir de la Mère Dieu

Le Lavoir de la Mère Dieu a été construit en 1777 sur le chemin menant de la Mairie à l'ancien Relais des Diligences.

La composition du sol explique sans doute l'existence d'une source d'eau minérale dite "la Mère Dieu". La source d'eau l'alimentant aurait selon la légende des propriétés bienfaisantes et aurait jadis soigné certains maux.

Cette source présente une double particularité : l'eau est ferrugineuse et desquels de gaz, parfois abondantes remontent cycliquement à la surface.